Meyrin-Caillat dans le magazine Bâtir!

Publié le
CategoryArchitecture

Cohésion et esprit de clarté caractérisent ce programme mixte d’habitations et de bureaux. Son front urbain et ses arrières verdoyants assurent son intégration entre industries et villas.

Meyrin-Caillat ou la cohérente diversité.
Face au campus horloger de Richemont, flanqué de villas à l’arrière, l’ensemble en peigne est immédiatement
reconnaissable à son enveloppe en briques Klinker et à ses arêtes vives, à l’angle de la route du Nant-d’Avril et de la rue Emma-Kammacher qui mène au village de Meyrin (GE).
Implantés de façon significative en prolongement d’un vaste site vert à bâtir au coeur de la ZI de Zimeysaver, les bâtiments se jouent avec habileté des difficultés topographiques. La parcelle triangulaire, dont la
surface de 7792 m2 a été exploitée au maximum, marque une pente descendant vers la rue. Les trois immeubles de logements s’échelonnent ainsi par deminiveaux d’ouest en est, tout comme les jardins entre les immeubles, qui se pré sentent en terrasses successives.
Profitant d’un dénivelé moins marqué côté route, le bâtiment d’activités forme un front horizontal qui protège les habitations des nuisances sonores du trafic.